12/09/2009

Même pas faim!

hamster-affameJe me souviens quand mes parents faisaient régime à la fin des années 70. Les régimes de l'époque (je me rappelle du Scarsdale) étaient plutôt des "diètes" et l'ambiance à la maison, surtout à l'heure des repas, s'en ressentait :-)

C'est donc au sortir des seventies que j'ai compris que s'affamer, en plus de ne pas être rigolo et de requérir une volonté de fer, ça ne marchait pas. Un organisme qui ne reçoit pas les calories dont il a besoin apprendra vite à moins en brûler. On sait aujourd'hui qu'un bon régime n'est pas basé sur la résistance à la faim. Il est fortement déconseillé de sauter des repas et il peut même être efficace d'augmenter le nombre de prises alimentaires quotidiennes... sans augmenter le nombre de calories totales ingérées et tout en veillant à manger des choses saines. Prendre un "10 heures" et un petit goûter (par exemple avec des fruits à faible index glycémique) aident le métabolisme à fonctionner optimalement, constituent une assurance anti-fringale et vous permettent de vous contenter d'un repas léger le soir.

Je veux apporter une nuance en disant qu'il est parfois possible qu'on ait pas (encore) faim au moment d'un repas parce-qu'on a trop mangé au repas précédent. Dans ce cas, inutile de se forcer.

23:17 Écrit par Philippe dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : repas, gouter, faim, fringales, metabolisme |  Facebook |