09/10/2009

Bon et mauvais?

fatOn parle souvent du "bon" et du "mauvais" cholestérol. Mais de quoi s'agit-il réellement? C'est assez compliqué en fait. Le cholestérol, c'est un lipide (une graisse), présent dans toutes les cellules de notre corps et absolument indispensable à notre organisme et qui revêt des rôles multiples dans le corps (précurseur de la vitamine D, des hormones sexuelles, de la bile que nous utilisons pour digérer. Un corps en bonne santé fabrique du cholestérol selon ses besoins.

Il n'y a qu'un seul type de cholestérol, pas deux

Quand on parle de bon et mauvais cholestérol, on parle en réalité des lipoprotéines qui transportent le cholestérol: le LDL et le HDL. Je ne veux pas entrer dans des explications techniques assomantes et rébarbatives mais en gros, l'excès de LDL est très mauvais pour les artères et accroit les risques de maladies cardio-vasculaires. A contrario, le HDL permet l'élimination du cholestérol en excès dans le sang.

Ce qu'il faut retenir c'est que vous éviterez l'accumulation de cholestérol dans vos artères à travers une alimentation pauvre en graisses saturées. Si votre cholestérol a tendance à être trop élevé, évitez les viandes grasses, les charcuteries, les fritures, l'huile de palme ou de coco, les viennoiseries, le lait entier et de manière générale les graisses animales (sauf les graisses de poisson). Le jaune d'oeuf fait débat (voir ce post)

Le sport est un moyen efficace de réduire le mauvais cholestérol.

13:38 Écrit par Philippe dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : oeufs, viande, cholesterol, graisse |  Facebook |

16/09/2009

AGT... à jeter?

margarineDans les commentaires d'un post précédent, Valérie pose la questions suivante: "Pourrais-tu aussi nous éclairer sur les graisses hydrogénées ou AGT (Acides Gras Trans)?"

C'est vrai que c'est important de parler de ces graisses qui ont pris en peu de temps une place considérable dans l'industrie alimentaire. Les graisses trans ont mauvaise presse par les temps qui courent... A juste titre? Sans ambiguités, la réponse est oui! C'est de la "mauvaise graisse" et les acides gras n'ont aucun intérêt nutritif. On en trouve à l'état naturel en quantités relativement réduites dans le lait entier, le beurre et la viande de ruminants. Ils sont surtout difficilement contournables dans bon nombre de produits alimentaires industriels. Les AGT proviennent essentiellement des huiles hydrogénées, c'est-à-dire "épaissies" à l'hydrogène

Les industriels les utilisent pour 4 raisons principales: elles sont très bon marché, elles donnent aux aliments qui en contiennent un aspect moelleux assez agréable (l'impression que ça fond dans la bouche... c'est bon pour les ventes), elles sont chimiquement stables et elles se conservent longtemps.

Les AGT augmentent le "mauvais cholestérol" (LDL) mais dans une proportion moindre que les acides gras saturés. On soupçonne ces graisses d'avoir un impact négatif sur le "bon cholestérol" (HDL) mais cela n'a pas encore été formellement démontré. Il est par contre évident que les deux types d'acides gras sont des facteurs de surpoids: Les acides gras saturés et les acides gras trans se figent à température ambiante... imaginez ce qui se passe dans votre corps quand vous en mangez

Pour avoir un corps plus mince, éviter le mauvais cholestérol et ainsi diminuer les risques de souffrir à terme d'une maladie cardiovasculaire, il est indiqué de limiter au maximum les AGT et de contrôler votre consommation d'acides gras saturés (graisses animales, huile de coco et surout huile de palme).

Pour traquer les acides gras trans, lisez les étiquettes pour déceler la présence d'huile hydrogénée (la quantité n'est malheureusement pas indiquée). Faites surtout attention aux biscuits, patisseries industrielles, crèmes, pâtes à tartiner, margarines et plats préparés. Vous remarquerez que vos enfants sont particulièrement exposés à ces graisses "nouvelle génération". Attention également aux huiles de cuisson des fast foods.

La prolifération des AGT ont amené récemment les autorités sanitaires new yorkaises à interdire l'usage des huiles hydrogénées dans les restaurants... en espérant que l'on fasse de même chez nous.

18:30 Écrit par Philippe dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : graisses, cholesterol, agt, huile hydrogenee |  Facebook |

14/09/2009

Envie de sucre?

chrome_material_01_largeRessentez-vous des "appels du sucre" irrépressibles? Dans l'affirmative, il faudra peut-être supplémenter vos apports en chrome.

Le chrome est un oligo-élément qui facilite la régulation du taux de sucre dans l'organisme. Il a la réputation d'être bénéfique pour l'amincissement par son action anti-mauvais cholestérol et par son action anti-fringale sucrée car il régule l'action de l'insuline entrainant de plus faibles fluctuations de sucre dans le sang. En réduisant ces fluctuations, on ne ressent plus ces sensations d'hypoglycémie qui font que nous nous ruons sur le tiroir à bonbons.

Si votre alimentation est suffisante et équilibrée, que vous êtes en bonne santé, vous ne devriez pas manquer de chrome. Il est présent dans la viande (surtout le foie), les noix, les brocolis, les haricots verts, les pommes de terre, les asperges, le cresson, les champignons, le jaune d'oeuf, le gruyère, les prunes, les céréales à grains entiers, le thym, le poivre noir, etc.

Par contre, si votre régime ou vos habitudes alimentaires vous interdisent ou limitent la majorité des aliments ci-dessus (ce qui serait dommage), si vous abusez d'aliments raffinés et dénaturés (sucre blanc et farine blanche, par exemple), si vous êtes enceinte ou si vous pratiquez le sport intensivement, vous pourriez risquer une carence en chrome et envisager d'en prendre un peu en complément alimentaire ou, mieux encore, de la levure de bière, qui vous apportera sels minéraux, acides aminés indispensables et vitamines B qui feront du bien à votre peau, à vos ongles et à vos cheveux et vous permettront de mieux métaboliser le chrome.

08/09/2009

Egg

bel_oeuf_matinesDans les commentaires de mon post précédent sur le "bon gras", Lucy me pose une très bonne question à propos des oeufs. Je cite: "Et les oeufs? C'est du bon gras ou pas ?
Parce qu'il y a des gens qui me disent que c'est plein de vitamines et d'autres personnes qui me disent que c'est plein de cholestérol. Je ne sais plus quoi penser des oeufs..."

Je suis très favorable aux oeufs dans une alimentaion ou il n'y a pas trop de viande et je considère qu'ils sont quasi indispensables aux végétariens. C'est très nourissant, ça apporte beaucoup de bonnes protéines, de vitamines B2 et B12, de sélénium, d'antioxydants et de fer. L'oeuf contient aussi de la vitamine A, B9, E, du phosphore et du zinc. Il est riche en choline (très bon pour le cerveau).

C'est vrai que le jaune d'oeuf contient du cholestérol mais il est faible en gras saturés. Les études montrent qu'il n'a pas beaucoup d'influence sur le cholestérol sanguin.

Je conseille de manger des oeufs, de manger moins de viande et de ne pas abuser d'autres aliments riches en cholestérol mais moins riches en nutriments (le beurre par exemple).

Comme pour tous les aliments, la consommation doit rester raisonnable. Il ne faut pas en manger tous les jours mais 3 ou 4 oeufs bien frais par semaine participent à une alimentation équilibrée. Comme ils sont très protéinés, mieux vaut les consommer le matin ou le midi. Préférez les oeufs bio, plus riches en nutriments.

12:54 Écrit par Philippe dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : oeufs, sante, cholesterol, proteines, lipide |  Facebook |