22/09/2009

Les glucides à l'index

glycemie_909565587Depuis la découverte en 1981 par le Canadien Jenkins des index glycémiques, les vieilles notions de "sucres rapides" (glucides simples) et "sucres lents" (glucides complexes) sont devenues obsolètes. Grâce à Montignac la notion d'index glycémique (IG) est devenue incontournable dans l'exercice de la nutrition. Manger des aliments à IG peu élevé a un effet sur la satiété (à charge calorique égale, les aliments à IG faible comblent plus efficacement la faim), influence à la baisse le taux de triglycérides (les graisses dans le sang), ce qui est important si vous voulez perdre du poids et réduit le risque de coup de pompe. Vous trouverez sur le site de un classement des aliments selon leur index glycémiques

Baser ses choix alimentaires sur base des IG est un moyen efficace de perdre du poids.

Mais l'index glycémique, c'est quoi?
C'est la mesure de l'influence d'un glucide (la mesure ne concerne que les glucides) sur le taux de sucre dans le sang pendant les deux heures suivant son ingestion.

La valeur étalon de l'index glycémique est le glucose pur auquel a été attribué un indice de référence de 100. C'est une mesure très utile mais qui reste relativement imparfaite. L'index glycémique d'un aliment variera en fonction de la cuisson ou de la maturation de celui-ci. il variera aussi en fonction de l'activité physique de la personne qui consomme l'aliment. En effet, lors de la pratique sportive, le glucose est absorbé beaucoup plus rapidement. Notons encore que l'IG ne mesure qu'un aliment à la fois et ne mesure pas la qualité des aliments.

En utilisant l'index glycémique comme seul critère on aura tendance à éliminer de son alimentation des fruits tels que la pastèque ou le raisin, qui sont pourtant d'excellents fruits.

A cause des limitations de l'IG, il est raisonnable de penser que le "next big thing" en matière de régime sera plutôt la charge glycémique (CG), qui ajoute une dimension qualitative en tenant compte des fibres présentes dans l'aliment concerné. En attendant un tableau complet des charges glycémiques (j'y travaille!), fiez-vous aux index glycémiques déjà fort utiles.