15/10/2009

l'exemple c'est nous?

dyn003_original_150_125_pjpeg_2659346_b0c3ac596c65b7a7f845e8db7ec99383Les lignes qui suivent s'inscrivent dans l'initiative "l'exemple c'est nous"... mais je n'ai aucunement la prétention d'être exemplaire. Mon intention aujourd'hui est d'exprimer quelques doutes et états d'âme et éventuellement d'ouvrir le débat avec vous.

Comme vous pouvez vous en douter, compte tenu de mon activité, nous parlons beaucoup, à la maison, de poids, de régimes, de sport et d'hygiène de vie et mes enfants sont très sensibilisés aux problématiques de surpoids. Très sensibilisés ou trop sensibilisés? la frontière n'est pas aisée à définir. Quelle est la limite entre éveil et culpabilisation? Où s'arrête l'entretien de son corps et où commence l'obsession superficielle de l'apparence? N'y a-t'il pas aussi un âge ou l'on a droit à l'innocence vis-à-vis de la nourriture? 

Ces quelques questions ont fait leur chemin dans ma petite cervelle et j'ai compris petit à petit que je devais... apprendre à fermer ma gueule :) et à tout simplement vivre selon mes convictions mais sans verbaliser, face aux enfants, mes principes d'hygiène de vie: les repas sont un moment festif, les calories ne sont pas pesées, les apports journaliers recommandés ne sont pas évalués, le sport est un loisir qui n'a d'autre but de se faire plaisir et de retrouver des amis, nous mangeons simplement varié et veillant à acheter des produits de qualité et nous faisons découvrir à nos enfants des saveurs du monde entier et ils aiment ça. Bien sur, nous avons déserté les fast foods depuis bien longtemps, il n'y a plus de sodas sucrés dans notre frigo ni des biscuits aux huiles hydrogénées dans nos armoires.

L'alimentation saine reste bien évidemment un point d'attention mais le rapport sain à l'alimentation l'est devenu tout autant, si pas plus. J'essaie d'éduquer mes enfants dans ce sens mais c'est pourtant d'eux que je l'ai appris.

09:56 Écrit par Philippe dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : enfants, yapaka, montrons l exemple |  Facebook |

Commentaires

Voilà un principe auquel j'adhère complètement!
Bonne journée!
Bizzz

Écrit par : Rose | 15/10/2009

Moi zossi ! Bel exemple :-)

Écrit par : Julie | 15/10/2009

100% d'accord ! avec toi :) dis est ce que tu pourrais pas faire un post sur les aliments acides etc etc qui sont nocifs pour la santé ,enfin si on consomme trop souvent
genre les champignons que moi je pensais que c'était bien et j'ai entendu que c "acide" donc responsable de la chute de cheveux ,ongles cassants etc
et aussi cette histoire qu'il faut éviter les crudités l'hiver ,genre par exemple que manger de la salade l'hiver fait grossir

bizz

Écrit par : bio | 15/10/2009

.oO°Oo.oO° Tout à fait d'accord avec "apprendre à fermer sa gueule"... Le nombre de fois où j'aurais mieux fait de me taire... Mais dans ce cas ci, ouvrons là, comme vous le faites, pour dire d'être attentif aux autres.

Écrit par : pm | 15/10/2009

Entièrement d'accord !! Mes parents par leur métier notamment, nous ont surement trop éduqués sur le concept du manger équilibré.
A bas sauces et compagnie, légumes cuits à l'eau les trois quarts du temps.
A 13 ans je mangeais déjà des yaourts 0% et mangeais des petits déjeuners qui ne ressemblait guère à un vrai repas. A cause des remarques de ma mère du style : "mange pas gras, c'est pas bon et tu vas grossir. Ne mangepas beaucoup car...etc"
Maintenant je ne leur en veux pas, mes expériences de vie et les cours de nutrition que j'ai eu durant mes études ont rectifié le tir.
Mais si j'ai des enfants + tard, je ne sais pas trop comment je les éduquerais sur l'alimentation.

Écrit par : lucy outta sky | 16/10/2009

Bonsoir !
Arff c'est compliqué à répondre pour moi.
J'en ai longtemps voulu à Maman pour m'avoir "bourrée" de viennoiseries et sucreries (elle croyait bien faire) lorsque j'étais enfant et pré-ado.

Résultat : des kilos en trop qui ne m'ont pas lâché jusqu'à y a 2 ans.
Enfin, moi non plus je ne voulais les lâcher oups.

Je ne sais pas comment je ferais si j'avais des enfants (mais je n'en veux pas... donc.... ^^)
En tous cas, je pense que c'est une dure responsabilité d''éduquer ses enfants, au niveau alimentaire... puisque tel est le débat ici.
Je trouve que tu as adopté la bonne "méthode".
Bon week end !

Écrit par : Mimioc | 16/10/2009

Délicat C'est un sujet délicat que je vis aussi au quotidien: mes enfants ont toujours envie de sucreries en sortant de leur classe. La faute à ces foutues machines de snacks en tous genre dans l'école, ou de la proximité d'une boulangerie? Ou simplement dois-je apprendre à dire non, tu as déjà eu ton goûter, tu mangeras ce soir.
Pas facile non plus de parler des enfants en surpoids sans les stigmatiser. Exemple: ma petite voisine passe son temps à manger des bonbons. Sa mère lui en donne dès qu'elle est contrariée ou qu'elle s'ennuie, à la moindre occasion elle en offre à mes enfants. La petite a un surpoids, or elle n'a que 4 ans... et mes enfants la trouvent "grosse". Sans doute ai-je déjà utilisé ce mot devant eux. J'essaie de ne plus souligner cet état et de mettre l'accent sur le caractère, les qualités de la personne, le fait qu'on peut manger des bonbons de temps en temps. Bref, je fais attention à ce que je leur transmets verbalement...

Écrit par : Val | 20/10/2009

Les commentaires sont fermés.